La photographie - Entre document et art contemporain

ROUILLE  André, La photographie - Entre document et art contemporain, Gallimard, Paris, 2005

 

Thumbnail imageLa légitimité culturelle et artistique de la photographie est récente. Longtemps tenue pour un simple outil dont on se sert, elle est désormais, dans les galeries et musées, contemplée pour elle-même.

Apparue avec l'essor des métropoles et de l'économie monétaire, l'industrialisation et la démocratie, elle fut d'abord l'image de la société marchande, la mieux à même de la documenter et d'actualiser ses valeurs. Mais si elle convenait à la société industrielle moderne, elle répond aujourd'hui difficilement aux besoins d'une société informationnelle, fondée sur les réseaux numériques.

La photographie est donc l'objet de ce livre : dans sa pluralité et ses devenirs, du document à l'art contemporain ; dans son historicité, depuis son apparition, au milieu du XIXe siècle, jusqu'à l'alliage présent «Art-photographie» qui conduit André Rouillé à distinguer «l'art des photographes» de «la photographie des artistes».

Le sens caché de la photographie

JEFFREY Ian, Le sens caché de la photographie, Ludion, Amsterdam, 2009

 

Thumbnail imageIan Jeffrey analyse les avancées majeures ainsi que les conditions sociales et culturelles qui ont marqué son développement. Depuis les clichés de misérables travailleurs migrants pris par Dorothea Lange jusqu'aux témoignages visuels de la guerre en Europe et au Japon, l'ouvrage porte une attention toute particulière aux réalités complexes de l'existence qui ont permis à la photographie de devenir ce qu'elle est. On observe ainsi comment les photographes se sont essayés aux angles de prise de vue, à la mise au point et aux nuances tout en transcrivant non seulement la vie des nantis et des puissants, mais aussi celle des défavorisés. Ce qui en ressort, c'est l'histoire du seul médium qui saisisse véritablement les hauts et les bas de la condition humaine.

Photographie et société

FREUND Gisèle, Photographie et société, Seuil, Paris 1974

 

Thumbnail imageLa photographie fait désormais partie de la vie quotidienne. Elle s'est tellement incorporée aux habitudes qu'on ne la voit plus à force de la voir. Elle préside à tous les événements, privés ou publics. On lui prête un caractère documentaire, au point de la faire apparaître comme le procédé de reproduction le plus fidèle, le plus impartial de la vie sociale. En fait, la photographie, qui peut être instrument de connaissance et œuvre d'art, n'est souvent qu'un instrument de communication susceptible de tous les avatars et de toutes les manipulations. C'est pourquoi l'histoire de la photographie ne peut être seulement l'histoire d'une technique : elle est inséparable d'une histoire sociale et politique.

Soleil noir - Photographie et littérature

EDWARDS Paul, Soleil noir - Photographie et littérature, PUR (Presses universitaires de Rennes), 2008.

 

Thumbnail imageL'ouvrage identifie les éléments majeurs de l'imaginaire photographique dans les littératures française et anglaise durant les cent premières années de la photographie (1839-1939). Pendant que les écrivains se confrontent à cette nouvelle mesure du réel, les photographes, eux, s'approprient l'imaginaire littéraire. Cette histoire de l'illustration, accompagnée d'une riche iconographie (400 reproductions) et d'un répertoire critique de la fiction photo-illustrée, permet de saisir, pour la première fois, l'ampleur d'un phénomène encore méconnu.