L'Art au large, Jean-Hubert Martin

Interprétation des œuvres et pensée visuelle

Il est heureux que Flammarion ait rassemblé les textes importants de Jean-Hubert Martin (L'Art au large). Jean-Hubert Martin, comme Jean Clair, Pontus Hulten ou Harald Szeemann, ont affirmé une forme de création qui est la conception d'expositions. Nous savons qu'au XXe siècle des artistes (les constructivistes russes ou les surréalistes) ont su faire des présentations-manifestes, œuvres d'art en elles-mêmes. Avec les "installations", l'occupation de l'espace devient l'œuvre. Jean-Hubert Martin "interprète les œuvres" et les "place" pour en faire un parcours d'abord visuel qui "donne corps aux qualités cognitives du regard". À tous les décideurs voulant faire de l'exposition une "illustration" de leur goût ou de leur thèse électoraliste (imposant des thèmes souvent insipides comme la "paix"), ce livre donne des leçons. Avec modestie, cet homme inconnu du grand public, a su imposer en images et en objets des réflexions fécondes sur les différentes formes d'expressions esthétiques concernant des supports variés et les rapports entre différentes civilisations, dont Les Magiciens de la Terre est restée la plus célèbre entreprise.Dans la grande réévaluation nécessaire comme modèles sociaux de nos créateurs et de nos scientifiques, les plus brillants "commissaires" d'expositions --qui seraient plutôt des "concepteurs", des chefs-d'orchestres-- méritent une place éminente.

 

Au creux de la main. La Médaille en France aux XIXe et XXe siècles

Enfin un livre sur les médailles !

La médaille apparaît aujourd'hui comme un objet un peu obsolète, peu spectaculaire, pour collectionneur de jadis. Ce fut pourtant un exceptionnel vecteur de création, comme le timbre-poste. Il n'a pas fallu moins de 7 institutions publiques françaises pour concevoir ce livre et ces expositions : Au creux de la main. La Médaille en France aux XIXe et XXe siècles. Pour celles et ceux qui travaillent sur les représentations, voilà donc un ouvrage indispensable. Il est juste à regretter qu'en dehors de l'article introductif d'Alain Weil, affirmant avec justesse l'intérêt esthétique des médailles, les contributions soient des histoires de collections et non une grande déclinaison thématique de ce que ces objets nous disent des évolutions de notre société et de son histoire.

 

Les Images dans les bibliothèques

      COLLARD Claude, MELOT Michel, GIANNATTASIO Isabelle, Les Images dans les bibliothèques, Cercle de la librairie, Paris, 1995

 

Dans sa magistrale introduction à cet ouvrage collectif, Michel Melot souligne la singularité et l'ambivalence de l'image et laisse entrevoir les difficultés que pose son traitement. Nature de l'image, rapport image/écrit transformé depuis la numérisation, distinction entre image fixe et animée, nature des collections, place de l'image au sein d'ensembles documentaires, complexité du droit à l'image, multiplication et diffusion des fonds, autant d'éléments de cette problématique détaillés ensuite par un collectif de spécialistes. Certes, « l'image pose problème aux bibliothèques » et il était temps qu'un nouveau manuel fasse le point sur la question.

L'imaginaire touristique

imaginaire touristique

Le tourisme est un phénomène planétaire si considérable et aux incidences et représentations si nombreuses qu'il devrait être un sujet majeur de recherches. Il a été étudié par des biais divers (photo amateur, travaux sur l'impact des musées et monuments...). D'un point de vue sociologique, Jean-Didier Urbain (qui a contribué au Dictionnaire mondial des images) nous a éclairé sur les vacances, la plage ou le touriste lui-même. Ne ratez pas l'ouvrage de Rachid Amirou L'imaginaire touristique aux éditions du CNRS. C'est un ouvrage puissant, ici réédité et complété, qui insiste sur les stéréotypes touristiques et l'invention des autres.