Un événement : Les histoires du cinéma

Fake news, déversement d'images, de textes et de sons, tout est de plus en plus confus dans nos temps du tout-écran. Et c'est dangereux : de la confusion et de l'ignorance naissent toutes les manipulations possibles. Voilà pourquoi Nuage Vert, après un très long travail, lance une nouvelle exposition téléchargeable gratuitement en ligne : Les histoires du cinéma. Elle est née d'un partenariat avec le site decryptimages.net (et la Ligue de l'Enseignement) et l'Association Française de Recherche sur l'Histoire du Cinéma (AFRHC).

Il s'agit en effet d'offrir gratuitement au téléchargement une exposition en 55 panneaux qui fournit des repères concernant l'histoire longue du cinéma mondial depuis le XIXe siècle. L’initiative rassemble une iconographie très riche dans une maquette réalisée par Gérard Segard. Ces panneaux peuvent être utilisés sur écran ou tirés dans le format souhaité (du A3 à de grandes bannières pour des usages en extérieur). Ils peuvent bien sûr être sélectionnés et le dernier suggère 10 moments-clé. Ils incitent à voir les films.

François Albera, qui fut professeur à l'université de Lausanne et dirige la revue de l'AFRHC, et Laurent Gervereau, président de l'Institut des Images et de Nuage Vert, ont écrit tous les textes et choisi l'iconographie avec l'aide d'Alexis Blanchet pour la partie sur cinéma et jeux vidéo. Cela constitue ainsi un ensemble très exceptionnel. Il offre des balises précises dans la chronologie et les thématiques sur tous les aspects du cinéma, création, commerce, rapport au public, technique, lien avec d'autres formes d'expression (peinture, bande dessinée, presse, télévision, Internet...). Bien sûr, les hyper-spécialistes de tel ou tel domaine trouveront toujours un manque. Mais le sérieux de cet important travail est une mine pour aller plus loin et sera très précieux pour les passionné-e-s et les pédagogues.

La période particulière des atteintes virales en 2020-21 a eu des incidences dans beaucoup de domaines. C'est particulièrement significatif pour le domaine du cinéma. Il est en pleine dématérialisation par ses accès distants et en phase d'hybridation (triomphe des jeux vidéo ou succès des séries). Le phénomène s’accélère. Plus que jamais alors, acquérir des repères historiques sur les formes visuelles devient un impératif civique pour évaluer, trier, choisir et éviter le matraquage indifférencié et les manipulations.