Sciences Po-Arts et société-

sciences poLe centre d'histoires de Sciences Po, via le groupe de travail Arts et société propose une série de séminaire dirigés par Laurence Bertrand Dorléac sur le thème : Passion égalitaire.

La passion dominante des sociétés modernes est celle de l'égalité : c'est la thèse principale de la seconde Démocratie de Tocqueville. L'un de ses effets serait l'adoucissement des mœurs mais également le bouleversement de la culture et des objets culturels et artistiques. Si c'est bien l'inégalité aristocratique qui a encouragé les œuvres considérées comme majeures, la société démocratique et à vocation égalitaire, a contrario, pousserait à une culture divertissante du neuf et de la facilité. C'est la raison pour laquelle Tocqueville voyait les sociétés modernes comme non propices à la production d'œuvres d'art importantes, les citoyens étant incapables d'élaborer des critères raisonnables d'évaluation.

La situation de l'art au vingtième siècle a vu s'accélérer les signes de la démocratisation que des artistes, parmi les premiers, ont appelé de leurs vœux ainsi que l'abolition des frontières entre les créateurs et les non créateurs ou l'art et la vie. Appelés par tradition à demeurer singuliers dans un monde à reconstruire en permanence, les créateurs ont pourtant plus d'une fois réclamé du public une alliance d'intérêts sur le mode de l'égalité.

Programme:

 

Mercredi 13 octobre

17h-19h. Sciences Po, amphi Leroy-Beaulieu, 27, rue Saint-Guillaume

Françoise MELONIO, Professeur de littérature à la Sorbonne (Paris IV) et Doyenne du premier cycle des études à Sciences Po et Lucien JAUME, Philosophe, Directeur de recherche au CNRS (laboratoire CEVIPOF), Enseignant à Sciences Po (majeure Théorie politique)

Une perspective sur les arts : Tocqueville et le moment tocquevillien

Jeudi 9 décembre

18h-20h. Centre d'histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob, 1er étage

Richard THOMSON, Historien de l'art, Commissaire d'expositions, Professeur à l'Université d'Edimbourg

Le Démolisseur de Signac: ruines, rhétorique, révolution

Mercredi 19 janvier

17h-19h. Sciences Po, amphi Leroy-Beaulieu, 27, rue Saint-Guillaume

Agnès CALLU, Conservateur du Patrimoine, Chercheur associé au CNRS (Institut d'Histoire du Temps Présent) et Laurent LE BON, Directeur du Centre Pompidou-Metz

Gaëtan Picon ou l'esthétique élitiste pour tous

Mercredi 16 mars

17h-19h. Sciences Po, amphi Leroy-Beaulieu, 27, rue Saint-Guillaume

Johanne LAMOUREUX, Professeur titulaire au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l'Université de Montréal

Concurrence victimaire: la représentation culturelle de l'abattoir

Mercredi 13 avril

17h-19h. Sciences Po, amphi Leroy-Beaulieu, 27, rue Saint-Guillaume

Thomas SCHLESSER, Historien de l'art, Pensionnaire à l'Institut National d'Histoire de l'Art

Paul Chenavard, l'égal de l'Histoire

Mercredi 27 avril

17h-19h. Sciences Po, amphi Leroy-Beaulieu, 27, rue Saint-Guillaume

Antje KRAMER, Historienne de l'art

L'artiste comme pédagogue : des mythes égalitaires de l'enseignement artistique après 1960

Mercredi 11 mai

17h-19h. Jérôme BAZIN, Normalien, Agrégé d'histoire, Doctorant en histoire de l'art

"Le même salaire et la même ration, du ministre à l'ouvrier"

Mercredi 8 juin

17h-19h. Sciences Po, amphi Leroy-Beaulieu, 27, rue Saint-Guillaume

Paul-André ROSENTAL, Historien, Professeur à Sciences Po

Un poème de pierres. L'eugénisme entre scientisme et esthétisme, un romantisme européen au XXe siècle